Avant de vous présenter nos vins de légende du mois de mai, il semble essentiel de vous rappeler en quoi consiste notre parcours de dégustation « Terroirs de Légende ».

Le mot terroir ne renvoie pas uniquement au sol sur lequel pousse la vigne. Selon l’Organisation Internationale du Vin, le terroir est « un concept qui se réfère à un espace sur lequel se développe un savoir collectif, des interactions entre un milieu physique et biologique identifiable et les pratiques vitivinicoles appliquées, qui confère des caractéristiques distinctives aux produits originaires de cet espace. »

Cette définition complexe a l’avantage de considérer plusieurs facteurs : le lieu, les éléments naturels du lieu comme le relief, le climat ou le sol, et le savoir-faire collectif. On peut résumer le terroir en 3 mots : sol, climat, hommes.

A travers ce coffret notre objectif est de vous offrir la possibilité de cerner de près l’immensité de terroirs mythiques. L’un d’un millésime jeune à garder, l’autre d’un millésime ancien.

Ce mois-ci, nous vous faisons découvrir une appellation connue pour ses immenses vins rouges de renommée historique et un domaine qui compte parmi les meilleurs vins de Montalcino.

Nous avons emmené nos vins au 7ème étage d’un immeuble industriel parisien, dans un bar restaurant branché : le Perchoir.

POMMARD PREMIER CRU « LES RUGIENS » 2016 – DOMAINE HEITZ-LOCHARDET

L’appellation 

Pommard est un des fleurons de la Côte de Beaune mais surtout un des vignobles iconiques de la Bourgogne. Connue pour ses immenses vins rouges elle fait figure d’exception face à un terroir réputé pour ses grands vins blanc. L’appellation s’étire sur 320 ha dont 28 parcelles classées 1er Cru. Cette grande diversité de climats et de parcelles s’explique par le puzzle géologique de l’appellation où les argiles changent du tout au tout en fonction de la situation du lieu-dit. Les vins proches de Beaune sont en général plus fins que les vins situés cotés Volnay.

Le domaine

Vieux de plus d’un siècle et demie, le domaine Heitz-Lochardet initialement une maison de négoce, appartient à la famille Lochardet depuis le 20e siècle. Les 7 ha du domaine sont aujourd’hui entre les mains de Armand Heitz, descendant de Christian Heitz et Brigitte Lochardet.

Pourquoi Manuel Peyrondet aime ?

Le jeune et brillant Armand Heitz n’a pas fini de nous faire vibrer avec son Pommard Rugiens. Cette parcelle de folie qui naît de vieilles vignes, trouve dans ce beau millésime 2016 (un millésime qui marque parfaitement les terroirs), un style fabuleux dans la vendange entière. La trame de bouche, qui conjugue d’excellentes maturités à la trame saillante et aiguisée du millésime, est une ode aux argiles de Pommard. C’est haut, large, long, d’une résonance fascinante, avec ces notes de terre humide et d’argiles rouges tellement fidèles au terroir des Rugiens !

BRUNELLO DI MONTALCINO 2013 – DOMAINE GIANNI BRUNELLI

 

L’appellation

Si le vin en Italie est de tradition séculaire, le Brunello est une appellation assez récente qui remonte à la fin du 19eme. Il est le fruit d’un seul vigneron : Ferruccio Biondi-Santi. Autour de 1870, il a commencé à planter dans ses vignobles un clone du cépage Sangiovese, connu sous le nom de Brunello. Biondi-Santi replanta complètement ses vignobles et fut très rapidement prêt à produire un vin très satisfaisant issu d’un cépage unique. Ferruccio Biondi-Santi fut tout autant novateur à la cave où il modifia la ligne des vins légers de l’époque par des vins nettement plus structurés, prônant des élevages de quatre ans en fût de chêne. Le premier grand millésime officiel fut le Brunello 1888, duquel cinq bouteilles existent toujours.

Le domaine 

Le domaine Gianni Brunelli est issu d’une famille ancienne originaire de Montalcino.

Avant d’acquérir la propriété familiale « Chuise di Sotto » en 1987, Gianni Brunello a commencé sa carrière en tant que restaurateur. Il rachète en suite Podernovone, un vignoble de 4,5 ha encépagé Sangiovese. Après le décès de son mari, Laura reprend le domaine. Ils sont tous deux devenus célèbre grâce à leur restaurant légendaire situé à Sienne, nommé Osteria Le Logge.

Pourquoi Manuel Peyrondet aime ?

Le Brunello de ce domaine, rappelle les vins exceptionnels du king de l’appellation Gianfranco Solera. Imaginez un genre de Chambolle-Musigny italien dont le bouquet vous renverse dès le premier tour de verre, en déployant des touches de fruits du maquis, d’origan, de fleurs séchées… La bouche taillée dans du velours vous transperce littéralement par ses sensations salivantes, c’est un genre de décharge électrique comme on les a dans un Rayas, ou dans certains Musigny… Hallucinant !

 

Si ces vins vous ont donné l’eau à la bouche, rendez-vous sur www.chaisdoeuvre.fr pour recevoir nos Terroirs de Légende tous les mois !

 

Lettre d’information

A la recherche de conseils d’exception et d'offres avantageuses…
Laissez-nous votre email.

Inscrivez-vous gratuitement
Recevez des codes promotion pour les coffrets à venir