Antoine Sunier est bourguignon d’origine, mais rien ne le prédestinait à la vigne. C’est chez son frère Julien, installé depuis 2008, qu’Antoine découvre les différents travaux de culture de la vigne. Quelques visites suffiront à le décider de reprendre le chemin de l’école pour apprendre les bases du métier, puis, de créer lui aussi son propre domaine à Régnié dans le Beaujolais. Ses premières armes de vigneron, il les fera chez Jean-Claude Lapalu à Brouilly. Là-bas, Antoine s’est forgé de solides connaissances qui lui ont permis d’attaquer ce premier millésime sous les meilleurs auspices.

Le domaine Antoine Sunier

Antoine Sunier reprend donc en 2013 deux petits fermages sur Régnié et Morgon, deux beaux crus du Beaujolais et crée une exploitation viticole à taille humaine dans la région des hauts-beaujolais. Le domaine d’Antoine est le fruit du travail et de la passion qu’il a pour la vigne. Son domaine se constitue d’environ 5,50 hectares de vignes dont 4,30 hectares de Régnié et 1.20 hectares de Morgon.

La philosophie du domaine

La philosophie d’Antoine Sunier se fonde sur le respect de la nature. En effet, il décide dès la première année, de convertir ses vignes de gamay vers l’agriculture biologique, convaincu que les travaux du sol sont le seul moyen de tendre vers des vins purs, expressifs de leur lien d’origine. Aujourd’hui, l’exploitation d’Antoine Sunier est totalement en agriculture biologique. Antoine a choisi pour ses vignes une agriculture biologique tout en maintenant un haut niveau de qualité permettant ainsi d’obtenir des vins purs et droits.

Le respect des Hommes et de la nature

Le passage en conversion biologique est le fruit d’une conviction personnelle forte pour la protection de l’environnement ; cette orientation passe par un travail à la vigne dit « à l’ancienne »,

À la vigne

Antoine Sunier utilise le labour mais également des amendements naturels comme le fumier et le compost.

En cave

 

 

En cave, les raisins sont encuvés par gravité et vinifiés en levures indigènes, sans intrants, en macération carbonique durant 8 à 15 jours. Le décuvage est manuel puis le pressurage est doux, en pressoir manuel, horizontal. Les élevages se font ensuite 80% en vieux fûts bourguignons (8 ans d’âge). Certains fûts viennent même du Domaine Sylvain Pataille en Bourgogne, et 20% en cuve béton époxy durant 8 mois sur lies fines sans intrants. Les vins sont ensuite assemblés un mois avant la mise en bouteille puis sulfités à très faible dose. Les cuvées sont élaborées uniquement avec les raisins provenant de l’exploitation.

Régnié, le cru aux deux clochers

Ici, à Régnié, les vignes de 45 ans poussent sur du granit et des cailloux d’alluvions anciens.

L’appellation possède une géographie particulière. Elle se situe sur une chaîne de crêtes : Fût d’Avenas, Col de Durbize, Col des Labourons, Pic Raymont. La colline de la Madone surplombe l’appellation et offre un panorama imprenable sur l’ensemble du vignoble. Elle s’étend uniquement sur la commune éponyme et doit son nom à un légionnaire romain.

Le Morgon du domaine Antoine Sunier

Ce jeune talent qui avec son frère suivent les conseils de leurs maîtres à penser : Roumier et Albert Mann en Alsace font de véritables miracles dans la région. Antoine s’est très vite distingué par la finesse et le peps de ses cuvées inspirées de la méthode Chauvet. Cette méthode consiste en l’extraction douce, fruit scintillant, macération semi carbonique en raisin entiers, longs élevages en fûts bourguignons … Bref, chez lui, on prend son temps, la viticulture dépasse tous les curseurs du BIO, on est chez un des GRANDS du Beaujolais.

 

 

Son Morgon 2019 qui naît d’un assemblage de 5 parcelles est une pure merveille. Il déploie un bouquet de fleurs séchées, où l’iris et la pivoine croisent des notes de noyau de cerise. L’ensemble se porte par les notes ferrugineuses typiques du terroir de Morgon et se livre en bouche dans une finesse de trait remarquable.

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'œuvre et du monde du vin. Pour découvrir le Club, rendez-vous sur www.chaisdoeuvre.fr Devenez membre, l'accès est offert ! Bénéficiez ainsi de tous les avantages.