Le vignoble Californien

La Californie est connue pour être un pays de rêve. De la ruée vers l’or, au cinéma hollywoodien, la Silicon Valley est reconnue pour sa fièvre du vin. Les domaines viticoles de la Napa Valley sont la seconde destination touristique de la Californie après Disneyland. Bienvenu au pays des cépages, où le vin se dit chardonnay, pinot noir, sauvignon, syrah … Le vignoble Californien est le quatrième vignoble mondial avec ses 195 000 hectares de vignes et sa centaine d’appellations.

Tout commence en 1769 avec l’arrivée des colons espagnols et la mission franciscaine à San Diego. C’est là qu’ont été plantées les premières vignes en Californie. Les colons se sont ensuite dirigés vers le nord du pays, à San Francisco. Un Hongrois redonne un nouveau souffle à la production viticole lorsqu’il s’installe dans le comté Californien de Sonoma. Il plante en 1857 des vignes et fonde la première entreprise viticole de la Californie, la Buena Vista. En 1861, il repart en Europe afin de rechercher et de collecter différentes variétés de raisin. Plus de 300 cépages voient alors le jour en Californie.

La crise du phylloxera

À cause du Phylloxéra dans les années 1870, il faut du temps pour replanter le vignoble. Son arrivée quelques temps plus tard en Europe sera tout autant désastreuse. Alors que des plants immunisés provenant des États-Unis sont envoyés de l’autre côté de l’Atlantique pour sauver les vignobles touchés, la demande des vins californiens diminue. Après la Seconde Guerre mondiale, les viticulteurs californiens décident de relancer la production de vins. Autrement dit, ils participent à l’amélioration des techniques de viticulture et de vinification. Dans les années 1960, les vins réussissent enfin à obtenir une reconnaissance internationale en mettant en avant les vins de cépages. Aujourd’hui, le vignoble compte 4000 domaines et plus de 6000 viticulteurs associés dans l’ensemble de la région viticole californienne.

Bienvenue au pays des cépages

Sideways

Un film marqua les esprits : Sideways d’Alexandre Payne sorti en 2004. Ce film raconte l’histoire d’un homme qui part à la découverte des vins de la vallée de Santa Ynez, en Californie, avec un cépage star : le pinot noir. L’impact de ce film fut sans précédent. Les ventes de pinot noir bondirent de 22 %. On ne compte plus les personnages de séries avec un verre de chardonnay, syrah, sauvignon ou pinot à la main. Ils offrent une incroyable couverture médiatique à l’industrie viti-vinicole californienne.

 

Les cépages Californiens

Les cépages autochtones américains ont peu à peu été remplacés par des variétés européennes de type Vitis Vinifera. Pour les blancs, on trouve souvent du chardonnay et parfois même du Riesling, du Chenin ou du Sauvignon blanc. Les vins rouges sont quant à eux issus du Cabernet Sauvignon, du Merlot, du Pinot Noir, de la Syrah et du Zinfandel. Ce cépage italien est un des premiers plantés dans la région.

 

La Sonoma Valley

Couvrant plus de 500000 hectares entre océan Pacifique et montagnes escarpées, le comté de Sonoma s’est construit discrètement à l’abri des excès de sa voisine la Napa Valley. Diversité des sols, multiplicité de terroirs, ses potentialités pour faire des grands vins fascinent. Éclipsée par sa célèbre grande sœur, la Sonoma est une région viticole magnifique à seulement 30 minutes de voiture de San Francisco.

De l’océan Pacifique jusqu’aux montagnes Mayacamas, la Sonoma est très vallonnée contrairement à la très plate Napa. L’océan Pacifique régule les températures.

Les types de sols sont extrêmement divers : basaltes, schistes, argiles, chaux volcaniques, galets ou gravillons … Et tout naturellement, tout au long de ses 24000 hectares, avec des altitudes pouvant aller jusqu’à 780 mètres, les terroirs y sont tous aussi divers : de la fraîche Russian River où excellent les pinots noirs et les chardonnays à la Sonoma Valley où ce sont merlots, cabernets franc et sauvignon qui s’expriment le mieux.

La Sonoma Valley

La Napa Valley

La Napa Valley est la première région viticole de l’histoire et la plus importante. Elle se situe au nord de San Francisco dans le comté de Napa. Effectivement, la vallée de Napa regroupe 340 vignobles qui utilisent plusieurs cépages tels que le cabernet-sauvignon, le chardonnay, le pinot noir, le merlot, le zinfandel et d’autres cépages populaires.

Cette appellation californienne de plus de 17 000 hectares de vignes plantées devrait selon la légende son nom à la langue des indiens Wappos, où Napa signifierait « terre d’abondance ». La Napa Valley se divise en douze zones. Certaines ont une excellente réputation internationale comme Stags leap District, Carneros, Paso Robles, Mount Veeder, Rutherford et Oakville. Pour les vins rouges, on trouve plutôt du Cabernet Sauvignon, en Pinot Noir et en Zinfandel.

Les vins de la Napa Valley profitent de climats et terroirs diversifiés du nord au sud, possibles grâce à l’air frais et au brouillard qui remonte de la baie de San Pablo depuis le sud. Les vins sont en général concentrés, profonds et longs en bouche.

La Napa Valley

La Carmel Valley

Moins connue que ses grandes sœurs Sonoma et Napa, la région de la Carmel Valley a su conserver son authenticité. Située entre Monterey et Paso Robles, Carmel Valley Road se trouve dans la chaîne de montagne Santa Lucia. Le soleil est présent en permanence dans cette vallée, où paysages vallonnés côtoient superbes terrains de golf et pâturages. Elle est connue comme l’une des meilleures régions viticoles californiennes. Paso Robles est une appellation californienne dont le nom signifie « le passage des chênes ». Elle s’étend sur plus de 16000 hectares sur le Comté de San Luis Obispo et se partage en onze sous-régions. On y compte plus de 200 domaines.

Les vins profitent de microclimats particuliers (belle amplitude thermique entre le jour et la nuit) et de 45 types de sols dont le granit, la roche volcanique, le sable ou le calcaire. Les sols présentent un pH assez élevé, octroyant naturellement au vin des arômes plus concentrés et une belle acidité. Paso Robles profite d’un encépagement varié puisque plus de 40 cépages sont recensés dont le Cabernet Sauvignon, le Mourvèdre, le Grenache, le Merlot, la Syrah, la Roussanne, le Viognier ou encore le       Zinfandel.

L’appellation Paso Robles se situe entre San Francisco et Los Angeles. Il s’agit de l’appellation viticole californienne dont les vignes mûrissent le plus vite, permettant ainsi de produire des vins d’une extraordinaire qualité. Les vins ont une grande richesse aromatique. Ils ont également  un bel équilibre entre la fraîcheur et la tension dues au climat et à la composition des sols.

La Carmel Valley

Des wineries à découvrir

Robert Mondavi winery, les lettres de noblesse de la Napa

Son père est l’un des premiers à ouvrir une winery dans la région. Robert rompt avec la pratique familiale pour lancer sa propre exploitation dont l’ambition est de produire des vins rivalisant avec les grands vins européens.

Globalement, il développe une viticulture qualitative en utilisant des cépages adaptés au terroir, en limitant les rendements pour concentrer la matière. De plus, les équipements deviennent modernes. Il est l’un des premiers à élever ses vins en fûts de chêne pour ajouter de la complexité aromatique, qui reste une pratique utilisée en Californie.

Robert Mondavi winery

 

Saint Francis winery, la vitrine de la Sonoma

La vallée de la Sonoma n’a pas autant de notoriété que la Napa Valley.

Le domaine Saint-francis cultive 154 hectares de vignes en Sonoma. Il travaille notamment en viticulture raisonnée, ce qui n’est pas commun dans la région. En effet, tout le vin est produit en « estate wine », c’est-à-dire que les vignes appartiennent au domaine, sont cultivées par le domaine, et que la vinification se déroule au domaine jusqu’à la mise en bouteille.

Saint Francis winery

Benziger winery, la biodynamie au cœur de la Sonoma

Sur les 1000 wineries que comptent les vallées de la Napa et de la Sonoma, seules une vingtaine seraient en biodynamie dont Benziger winery. Ce winery est un bel exemple de réussite familiale, puisque trois générations travaillent ensemble à l’exploitation sur 34 hectares de vignes.

Créé en 1974, il entame sa transition en biodynamie en 1995 et obtient la certification en 2000. A partir de 2001, les vins « estate », c’est-à-dire cultivés, vinifiés et mis en bouteille à la propriété sont biodynamiques.

Benziger winery

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'œuvre et du monde du vin. Pour découvrir le Club, rendez-vous sur www.chaisdoeuvre.fr Devenez membre, l'accès est offert ! Bénéficiez ainsi de tous les avantages.