L’appellation Meursault

Meursault est la dernière ligne droite de ce cycle de Masterclass sur la Bourgogne qui a débuté en janvier 2019. D’une superficie de 450 hectares, ce village est l’un des plus grands de la Côte de Beaune (derrière l’appellation village Beaune).

La Côte de Beaune, dans la continuité de la Côte de Nuits, a des sols favorables à la culture des deux grands cépages bourguignons : le chardonnay et le pinot noir et une exposition idéale au soleil levant. Elle possède également plusieurs appellations comme Bâtard-Montrachet ou Corton-Charlemagne classées en Grand Cru. Bref, tous les atouts pour produire de grands vins.

Et pourtant, il n’y a pas de Grands Crus à Meursault. A l’époque, les négociants ne souhaitaient pas payer les taxes trop élevées sur les Grands Crus, ce qui expliquerait l’absence de cette classification. Mais rien n’empêche ce village de posséder une renommée mondiale pour ses blancs consistants et onctueux.

Comme pour la plupart des terroirs bourguignons, le sol argilo-calcaire est bénéfique à ces grands vins, et donne lieu à 18 climats classés en Premier Cru comme Les Cras, Perrières, Les Gouttes d’Or. Le grand intérêt de Meursault, c’est la diversité des climats, des expositions mais aussi des styles de vignerons.

Voici les vins dégustés lors de cette Masterclass

  • Meursault « En la Barre » 2016 – Domaine Heitz-Lochardet
  • Meursault Vieilles Vignes 2014 – Domaine Buisson-Charles
  • Meursault « Clos de la Barre » 2011 – Domaine des Comtes Lafon
  • Meursault « Les Luchets » 2016 – Domaine Roulot
  • Meursault « Les Tessons » 2017 – Domaine Michel Bouzereau et Fils
  • Meursault « Les Narvaux » 2015 – Domaine David Moret
  • Meursault « Poruzots » 2017 – Domaine Mikulski
  • Meursault Premier Cru « Genevrières » 2016 – Domaine David Moret
  • Meursault « Charmes » 2017 – Domaine Mikulski
  • Meursault Premier Cru « Les Perrières » 2016 – Domaine Heitz-Lochardet
  • Meursault « Les Charmes-Dessus » 2016 – Domaine Bernard-Bonin

L’avis de Manuel Peyrondet

Meursault Premier Cru « Genevrières » 2016 – Domaine David Moret

Pourquoi j’aime ?

« Je n’en fais pas tous les ans, c’est une toute petite parcelle, et avec le gel de 2016, on a failli rien sortir… » Témoignage percutant de David Moret qui lors de ma visite au domaine me disait tout est là, en ce retournant sur sa cave à moitié vide… Mais ce qui compte finalement, c’est que ce qui est né dans ce millésime gélif est juste magnifique, comme ce Genevrières, qui dans la gamme, se distingue par l’élégance que l’on prête aux Genevrières. Un Meursault qui par sa finesse, son relief et son tactile envoûtant, empreinte un peu de classe au village voisin de Puligny. Attendue 4-5 ans dans une bonne cave, cette merveille fera des étincelles à table.

Pourquoi j’achète ?

Quand on aime, on ne compte pas… disent les bourguignons, qui expliquent la montée des tarifs par la gelée d’avril 2016 qui a impacté sévèrement la partie sud de Meursault. Nous on aime, mais on compte quand même un peu…. Mais lorsque l’on parle de Premiers Crus de ce niveau, et de raretés, alors on se fait une raison et on se dit qu’avec une demande mondiale débordante, mieux vaut ne pas laisser filer ces merveilles… Si vous avez une bonne cave, et que les 1er Cru de Meursault sont votre péché mignon, et que vous aimez les raretés… foncez !

Découvrez aussi notre Wine Dinner chez Substance !

Lettre d’information

A la recherche de conseils d’exception et d'offres avantageuses…
Laissez-nous votre email.

Inscrivez-vous gratuitement
Recevez des codes promotion pour les coffrets à venir