Aujourd’hui, Chais d’oeuvre vous propose de découvrir un célèbre vin muté: le Porto blanc 10 ans du Domaine Andresen.

La vallée du Douro

Le Douro est une des plus belles régions viticoles au monde. Le vignoble vieux de plusieurs siècles est situé à 70 km à l’est de Porto, derrière la très impressionnante chaîne de montagne « Serra de Marao » et il remonte le fleuve sur de petites terrasses le long du fleuve « Douro ». Le climat chaud et aride de cette région favorise l’obtention de très faibles rendements à la vigne, tout en concentrant la matière nécessaire à l’élaboration des grands Portos. Si les rouges représentent 90% de la production, quelques Portos blancs viennent aujourd’hui diversifier les styles de Portos disponibles sur le marché. La législation concernant les conditions de production, de vinification et d’élevage est très stricte. Les vins sont mutés en cours de fermentation avec une eau de vie vinique à 77% pour préserver la douceur naturelle des raisins. Les vins connaissent ensuite de longs élevages en fût ou en bouteille,  pouvant aller au delà de 40 ans.

Porto blanc 10 ans Andressen

Andresen est une maison familiale Portugaise, fondée au milieu du 19ème siècle par Joao Henrique Andresen (suédois d’origine qui s’est ensuite naturalisé Portugais). Dotée d’un’excellent patrimoine de vigne dans la vallée du Douro, Andresen s’inscrit comme une des meilleurs marques de Porto. Les vieux Colhaita (tawny millésimé) et les vieux Porto blancs sont de véritables pépites et des spécialités de la maison. On trouve encore des vins de 1910 en vieillissement dans leurs chais de Villa Nova de Gaia.

Le travail de la vigne en terrasse est d’une impensable difficulté. Aucune mécanisation n’est possible, tout est fait à la main. Après pressurage, le moût de raisin blanc est muté à l’eau de vie vinique à 77%. Les vins sont ensuite mis en vieillissement dans des fûts de 550 litres allongés pour y subir de longs élevages. Les vins sont ensuite assemblés en fonction de leur état d’évolution. Les cuvées de vieux blancs à compte d’âge 10 ans, 20 ans et 40 ans, sont en fait des assemblages de vins dont la moyenne d’âge est de 10 ans, 20 ans ou 40 ans.

L’avis de Manuel Peyrondet

J’aime le Porto blanc 10 ans : 

Ce vieux Porto blanc 10 ans d’âge d’Andresen est une des pépites de la vallée du Douro. Rares sont les Portos blancs qui se livrent dans un équilibre aussi stupéfiant. La gamme aromatique sur l’orange orientale, l’abricot sec, et de fines notes de noix verte est une balade dans un marché Marocain. En bouche, tout n’est que douceur, équilibre et volupté. C’est une des bouteilles favorites des membres de Chais d’oeuvre. Goûtez-y et vous comprendrez pourquoi!

J’achète : 

L’accès aux grands Portos n’est pas une question de moyens, mais de choix ! A 20€, vous avez une bouteille rare, originale, esthétique, savoureuse, et livrée dans un bel écrin.  Idéale pour un cadeau ou pour scotcher vos amis amateurs de vins, c’est aussi une bouteille que l’on déguste doucement, en appréciant un petit verre de temps en temps, pour sublimer une journée de travail ou pour un apéro bien pensé après une journée de ski.

Dégustation : 

La robe ambre est une vraie pierre précieuse.
Le nez mêle habilement des notes d’orange confite, de mirabelle au miel et de noix. Le mutage à l’eau de vie est très élégant et laisse place à un registre épicé, presque oriental.
En bouche, la douceur de l’attaque s’estompe progressivement et déploie d’intense notes de fruits confits. La finale sur l’écorce d’agrume est d’une insolente longueur.

Conseils de dégustation :

Si vous avez une belle carafe, alors profitez de la couleur ambre intense de cette cuvée. Maintenez la dans votre frigo pour qu’il soit frais, servez vous et attendez 5 minutes pour qu’il soit autour de 11°c. A boire à partir de 2013 et avant 2030. Ce vin est comme « figé dans le temps ». Inutile donc, de le faire vieillir, car il n’évoluera plus. Gardez vos bouteilles debout, dans votre cave. Même ouverte, cette bouteille peut tenir des mois dans la porte du réfrigérateur sans perdre de ses arômes.

Suggestions gourmandes : 

Pour un apéro parfait, pensez à de belles gambas caramélisées avec des zestes d’agrumes confits. Quelques fines lamelles d’un beau manchego espagnol avec une marmelade de coing sera aussi idéale. Idem pour un Osso Iraty.
D’autres fromages, comme les bleus, le beaufort, ou quelques chèvres mi-affinés aimeront le registre de cette bouteille et le sucré salé. N’oubliez pas la petite marmelade d’orange ou de coing qui fera le lien avec le vin de manière divine.
En dessert, une tarte fine aux abricots et aux pistaches torréfiées est une gourmandise exquise. Autre option : une crème brûlée à l’orange.

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'œuvre et du monde du vin. Pour découvrir le Club, rendez-vous sur www.chaisdoeuvre.fr Devenez membre, l'accès est offert ! Bénéficiez ainsi de tous les avantages.