Du 14 au 16 février se déroulait le Salon WineParis.

WineParis est le premier événement mondial de commerce de vins et de spiritueux. Au total pas moins de 23 pays y étaient représentés pour fêter le rassemblement de la communauté des vins et spiritueux dont 2 788 producteurs25 739 visiteurs professionnels se sont également déplacés au parc des expositions de la porte de Versailles durant les trois jours. Cette année pour la deuxième édition Wineparis a fusionné avec Vinexpo, ce rendez-vous a marqué le retour des rencontres physiques de l’industrie étant donné que la première édition a eu lieu en digital suite aux restrictions dues à la crise sanitaire.

Lors de ce salon, quelques-uns des plus grands domaines du monde entier présentaient leurs cuvées aux professionnels du secteur. Des Masterclasses et Wine Talks étaient organisés tous les jours sur différentes thématiques comme la Masterclass « Château d’Yquem en 9 » à laquelle nous avons pu assister.

« Château d’Yquem en 9 », une Masterclass de Château d’Yquem à WineParis:

chateau d'yquem

Mercredi 16 février a eu lieu une unique et inoubliable  Masterclass « Château d’Yquem en 9 »  animée par Sandrine Garbay et Lorenzo Pasquini.

Le Château d’Yquem est un nom qui appartient à la légende du vin. Ses bouteilles font frémir les collectionneurs. C’est le seul Premier Cru Supérieur Classé de Sauternes. À propos du terroir, par delà la diversité des 104 hectares cultivés, on trouve principalement des croupes graveleuses sur un substrat argileux, les premières favorisant la chaleur et le second étant riche en eau. 2 cépages constituent le Sauternes : le sémillon, qui domine, pour sa richesse et son volume et le sauvignon blanc pour sa finesse et ses arômes. Vient ensuite le Botrytis Cinerea, ce champignon qui rôtit et concentre les raisins en sucre et en arômes. Cette pourriture noble est favorisée par les brouillards matinaux qui, à l’automne, s’abattent sur le sauternais. Au niveau des vendanges, ces dernières se font en plusieurs passages, grains par grains, pour ne garder que les plus beaux et les mieux pourris. Au chai, les gestes sont précis et savants, avec un pressurage en douceur, des barriques neuves et un élevage particulièrement long, plus de quarante mois.

sandrine

 

 

Lors de cette Masterclass nous avons eu le privilège de déguster 4 vins de millésimes terminant en 9.

Chacun détaillé avec soins par Sandrine Garbay, Maître de chai du Château d’Yquem.

 

Millésime 2019 :

2019, un millésime très chaud mais avec des matinées fraîches et humides qui ont provoqué quelques difficultés sur le contrôle de la maladie mais également des conditions idéales de croissance pour la vigne. Pour 2019, c’est un assemblage unique qui a été réalisé, en effet 45% de Sauvignon constitue cette cuvée afin de maintenir un équilibre acide et frais sur le vin. Avec ses 14° en alcool et 138g de sucre, on a ici une sublime bouteille qui promise à un bel avenir.

Millésime 2009 :

château d'yquem

Des températures chaudes mais pas excessives sur la durée de l’été 2009 ont permises une maturation et une évolution optimale des raisins. Cette année a généré de très grands raisins et une grande pourriture noble, le nécessaire afin de préserver une très belle acidité pour le vin. Dans cette cuvée 2009 on retrouve 80% de Sémillon et 20% de Sauvignon, 156g de sucres avec un degré d’alcool de 13,5°.

Millésime 1999 :

Un mois de septembre frais avec de fortes pluies a marqué les esprits en cette année 1999 et a permis de rattraper un été très chaud avec une pluviométrie normale qui n’était pas propice à un millésime de qualité. Au mois d’octobre un vent d’Est a permis de sécher les raisins permettant ainsi une très belle concentration en sucres. En résultat, un Sauvignon très riche et de bonne qualité a pu être ramassé. À la dégustation on retrouve parfaitement les notes épicées du safran et de la marmelade d’orange qui marquent Château d’Yquem 1999. Ce vin contient légèrement moins de sucres que les autres millésimes plus récent avec 128g de sucres et un degré d’alcool de 13,9°.

Millésime 1989 :

Déguster un vieux millésime du château demeure une expérience que tout amateur de vin liquoreux se doit d’avoir connu dans sa vie. Un très grand millésime pour 1989 malgré des conditions chaudes et sèches avec une très belle maturité du raisin et une pourriture noble bien développée grâce aux quelques périodes de pluie du mois de septembre. Dans ce millésime ancien, on distingue parfaitement la sucrosité se réduire au fil du temps, d’autant plus que pour ce vin seulement 120g de sucres sont contenus, un dosage habituel pour les Yquem des années 80.

equipe orga

 

Une très belle organisation et un rendez-vous professionnel à ne pas manquer !

Merci à toute l’équipe organisatrice et aux participants.

 

Certains Yquem sont à retrouver sur notre site, accédez à votre compte pour vous procurer ces vins mythiques et mondialement connus.

Nous espérons que cette article vous a plu et vous aura donné envie d’assister à WineParis pour la prochaine édition qui se tiendra du 13 au 15 février 2023 !

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Please complete the fields below: