La musique peut-elle sublimer votre verre de vin ?

Vin et musique

Il est possible d’accorder le vin et la musique. Le style de musique semble influencer nos perceptions lorsque nous dégustons un verre de vin. En effet, la dégustation du vin est un évènement qui consiste à analyser des caractéristiques spécifiques. L’accompagnement culinaire et l’environnement extérieur jouent un rôle dans cette étape. La musique peut donc sublimer votre verre de vin !

L’expérience menée par les chercheurs

Nous avons toujours associé nos souvenirs à des musiques particulières. On se rappelle tous d’une chanson que l’on écoutait à un certain moment qui nous rappelle des souvenirs. On retrouve ce même sentiment à travers les dégustations de vin.

Des chercheurs écossais ont mené une étude sur les effets de la musique sur le goût du vin. Ils ont fait déguster des vins à 250 personnes, tout en leur faisant écouter une musique de fond douce et suave, ou bien lourde et puissante. Les individus interrogés ont tous qualifié le goût du vin avec des adjectifs similaires à la musique qu’ils entendaient.

Note de musique

 

Un premier groupe a écouté Carmina Burana, tube de Carl Orff qualifié de « lourd et puissant » par les chercheurs. Le deuxième un opéra « subtile et raffiné » de Tchaikovsky, la Valse des fleurs. Le troisième, le « rythmé et rafraîchissant » Just Can’t Get Enough de Nouvelle Vague. Le quatrième le « suave et doux » Slow Breakdown de Michael Brook. Un dernier groupe dégustait le vin sans écouter de musique.

 

Après cinq minutes d’écoute, les différents groupes devaient dire s’ils trouvaient que le vin rouge et le vin blanc choisis étaient plutôt de telles catégories : « lourds et puissants », « subtils et raffinés », …

Les résultats montrent ainsi que les morceaux de musique influent de manière significative sur le palais et la perception des vins testés par les groupes. Un même vin pouvait être autant doux, que subtile ou lourd. Les participants semblent goûter le vin d’une manière cohérente avec la musique.

Vin rouge et musique

De la musique pour lutter contre l’esca, bonifier vos vins ou écouter la vigne chanter ?

La musique n’a pas seulement un pouvoir sur les sens, elle peut aussi guérir les vignes. En effet, on entend de plus en plus parler du pouvoir que la musique a sur les vignes. Il a été démontré à de nombreuses reprises que la musique s’étend à la viticulture.

Comme nous pourrions le retrouver dans les récits de Platon, « la musique adoucit les mœurs » mais pas seulement ! Elle peut également prévenir et traiter de certaines maladies. Après tout, si le morceau approprié vous permet de trouver la force d’aller au travail le matin, pourquoi n’aurait-il pas le pouvoir de renforcer la vigne ?

Aujourd’hui, la vigne fait face à de nombreuses maladies comme le mildiou ou l’oïdium. Plusieurs études ont démontré que la diffusion de certaines ondes sonores permettait d’éviter ces maladies.

Musique dans les vignes

Comment lutter contre les maladies de la vigne grâce à la musique ?

C’est dans les années 90 que la physique quantique démontre que chaque acide aminé contenu dans les protéines correspond à une onde qui peut être retranscrite en une note de musique.

Depuis quelques années, la société Génodics réalise des tests sur la vigne pour prévenir de certaines maladies et a réussi à développer la génodique. Cette solution permet d’utiliser de la musique pour lutter contre certaines maladies de la vigne.

La génodique, c’est quoi ?

C’est une technique qui part du principe que toute matière, qu’elle soit inerte ou vivante, se compose de différents niveaux d’organisation reliés par des ondes d’échelle qui en font un ensemble cohérent. Lors du processus de synthèse des protéines, les acides aminés émettent des vibrations constituant une mélodie spécifique inhérente à chaque protéine. En pratique, on diffuse des suites de fréquences sonores de quelques minutes à proximité des ceps à traiter.

La génodique, déjà mise en place dans plusieurs vignobles d’Alsace, de Bordeaux, de Loire et de Champagne, est responsable d’une baisse de 60% des maladies. Très efficace contre l’esca, un champignon qui assèche les ceps, elle pourrait aussi aider à la lutte contre le gel, le mildiou, ou même la sécheresse.

Légèrement audible mais absolument pas désagréable, vous pourrez retrouver cet appareil dans les vignes sous forme de « boites à musique ». Une boite ayant la capacité de couvrir 5 hectares.

La génétique

La musique au chais

Certains vignerons diffusent également de la musique au sein même des cuves au cours de la fermentation puis de l’élevage.

L’expérience a été menée à Pic Saint Loup. Une musique a été diffusée dans une cuve en cours de vinification, pendant trois mois, grâce à un boitier plongé à l’intérieur. Les vins s’en retrouvent bonifiés, avec une meilleure extraction et plus de complexité par rapport à la cuve témoin

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'œuvre et du monde du vin. Pour découvrir le Club, rendez-vous sur www.chaisdoeuvre.fr Devenez membre, l'accès est offert ! Bénéficiez ainsi de tous les avantages.