Livraison offerte dès 300€ d'achat sur notre sélection de vins

Nos vignerons partenaires

Chais d'œuvre nous sommes à l'affut de raretés, des meilleurs millésimes mais aussi des nouveautés. C'est pourquoi une relation privilégiée avec les vignerons est au cœur de notre experience. Manuel va à la rencontre des vignerons afin de les connaitre et de goûter ce qu'ils proposent de mieux. Nous souhaitons aussi vous les faire découvrir.

 

Nos vignerons du mois


  1. Le Domaine Parusso est vieux de 4 générations, et possède une superbe propriété sur le vignoble de Montforte d’Alba. Le domaine exploite aujourd’hui 22ha et produit 4 Barolos différents. Chaque cru est isolé et vinifié séparément. Les vins de la commune de Montforte d’Alba naissent avec une élégance naturelle, un peu comme Chambolle-Musigny en Bourgogne. Leur grand cru Bussia est un des meilleurs Barolo du marché, imprimé par l’esprit de la vendange entière. Les barbera par contre, sont égrappés pour livrer des vins juteux et doué de beaucoup de panac.


    Au mois de juin, le domaine est présent dans le coffret "En route vers les étoiles" absolument rouge. Vous pouvez également le retrouver dans le replay du cours d'œnologie "Back to Basics n°2" !


    Domaine Parusso



  2. Le Domaine Vaccelli, composé de 13 hectares de vignes, est situé à Cognocoli-Monticchi, au sud d'Ajaccio, dans la Vallée du Taravo. C’est une veritable histoire de famille : après Alain Courrèges c’est Gérard Courrèges qui prend la tête du domaine.
    Le sol de ce domaine, très diversifié, recèle d’expositions, compositions et dénivelés différents.
    Une veritable pépite que Manuel Peyrondet conseille à tout amateur qui veut s’évader vers le soleil corse.


    Au mois de juin, retrouvez le domaine de Vaccelli dans notre cours d'œnologie sur la Corse qui aura lieu de 28 juin !


    Domaine de Vaccelli



 

Nos domaines phares


  • Domaine Michel Bouzereau

    Meursault, Bourgogne

    La famille Bouzereau est installée à  Meursault depuis sept générations pour y cultiver la vigne.
    Les années passant et grâce à  son travail, Michel agrandit le vignoble hérité de son père.
    Jean-Baptiste, son fils, le rejoint sur le domaine vingt ans plus tard : il apprend le métier à ses côtés pendant une dizaine d’années et ils acquièrent ensemble quelques parcelles prestigieuses.
    En 1999, Michel laisse à Jean-Baptiste le soin de gérer avec la même passion la propriété familiale de 10,5 hectares.
    Le style, de plus en plus lumineux des vins du domaine impose le respect. On peut observer un parfait contraste de matière et de relief acidulé, ainsi que les élevages très fins des bois qui ne marquent pas.


  • Domaine David Moret

    Côte de Beaune, Bourgogne

    David Moret est un autodidacte de la Bourgogne, un passionné de vin qui est tombé dans la viticulture très tardivement. Il a parcouru la Bourgogne pendant une dizaine d’années entre Meursault, Chassagne-Montrachet et Puligny-Montrachet en y faisant de belles rencontres qui l’ont amené à  se lancer dans une toute petite production de vin en 1999. Depuis, il s’est fait une spécialité de la vinification et de l’élevage des vins blancs.
    Le Domaine possède quelques vignes sur différents climats de la côte de Beaune et a développé une petite partie d’achats de raisins basée sur des critères de viticulture très exigeants.





  • Domaine Anne Gros

    Languedoc Roussillon

    Digne héritière de Louis Gros, Anne Gros mène un minuscule domaine de 6,5ha et produit 9 appellations différentes. Très attachée à  la vie des sols, elle mène une viticulture élitiste et produit depuis plus de 20 ans, certaine des meilleures lectures des crus : Clos Vougeot, Richebourg, Vosne Romanée. Son but est d’obtenir une matière première saine et mûre. En effet, elle porte un intérêt fort au respect de la biodiversité du terroir, ce qui lui permet de créer des vins subtils, harmonieux et élégants avec de la matière, de l’onctuosité et du fruit.



  • Domaine Jean-Marc Vincent

    Santenay, Bourgogne

    Jean-Marc Vincent et son épouse Anne Marie ont repris le domaine de son grand-père en 1997.
    Ils ont signé leur premier millésime en 98, avec seulement 3 ha de vignes, très peu de moyens et beaucoup de dettes. Aujourd’hui, le domaine reste minuscule avec seulement 6 ha, où tout est fait à  la main. La charge de travail est colossale : presque 750 heures de travail par ha à la vigne.
    Outre la viticulture qui est élitiste, le petit secret de Jean-Marc Vincent, c’est leur tonnelier. Ils travaillent exclusivement avec la tonnellerie Chassin à  Mercurey qui produit des barriques de compétition avec les meilleurs bois. Les meilleurs domaines de bourgogne s’arrachent aujourd’hui ces barriques !


  • Hervé Bizeul, Domaine le Clos des fées

    Côte du Roussillon

    Hervé Bizeul qui fut tour à  tour sommelier, restaurateur et écrivain, s’est installé avec son épouse Claudine au cœur de la vallée de l’Agly, dans le village de Vingrau, un terroir de calcaire spectaculaire tout près du célèbre village de Tautavel.
    Son but à  l’époque est de produire pour mieux connaître le vin et son élaboration, ainsi que signer ses propres cuvées. La dure réalité physique de ce métier lui a valu quelques souffrances, mais il s’est accroché à  son rêve malgré un manque évident de moyens et un matériel dérisoire.
    Dès les 1ers millésimes, le style des vins s’est détaché de celui des autres vins de la région avec une très bonne maîtrise des maturités. Les vins concentrés dans les premières années ont gagné en raffinement sans pour autant perdre de leur envergure.


  • Domaine Vacheron

    Sancerre, Loire

    Le domaine Vacheron est un domaine familial créé par Maurice Vacheron au début du XXe siècle, avec à  l’époque un seul hectare de vignes. Son fils Jean et ses petits fils Jean-Louis et Denis ont acquis petit à petit de belles parcelles sur la faille géologique du vignoble de Sancerre avec des terroirs de silex et de calcaire. Le domaine représente aujourd’hui 47ha pour les vins blancs, dont 35 plantés en Sauvignon, et 12 ha de pinot noir pour les vins rouges.
    Le style des vins est pur et élancé, avec un énorme travail sur les parcelles pour isoler les différentes couches géologiques qui donnent au Sauvignon différents tempéraments. Outre les blancs d’un excellent niveau, les rouges du domaine sont parmi les meilleurs de l’appellation.


  • Maison Trimbach

    Alsace

    Avec plus de 400 ans d’histoire et aujourd’hui 13 générations de vignerons de père en fils animés par l’excellence, la famille Trimbach est pour l’Alsace, un domaine absolument incontournable. Avec la cuvée Frédéric Émile et le meilleur Riesling du monde, le très célèbre « Clos Sainte Hune » en tête de leur gamme, la maison perpétue son style de vins secs, francs, racés, vibrants et longs. On parle de la « patte Trimbach » qui est aisément reconnaissable à  l’aveugle ; une patte dictée par 3 mots au domaine : « Équilibre, équilibre, équilibre ». Jamais de sucre, de la matière, une belle acidité, une forte concentration en extraits secs... Le petit plus au domaine, les vins sont commercialisés uniquement quand ils amorcent leur maturité (5 ans minimum après la récolte) dans le but d’optimiser l’expression des vins.




  • Domaine Trapet

    Bourgogne

    Le Domaine Trapet est un domaine familial créé en 1870 par Louis Trapet, l’arrière-arrière-grand-père de Jean-Louis Trapet.
    La véritable notoriété du domaine a commencé en 1919 lorsque Pierre Arthur Trapet a acheté la première parcelle de grand cru : du Chambertin. Depuis, le domaine s’est agrandi et possède 14 ha. La production est d’environ 65 000 bouteilles avec un patrimoine de vignoble exceptionnel. Le domaine produit trois grands crus : Chambertin, Chapelle-Chambertin, et Latricières Chambertin, trois 1er Cru et deux Gevrey village.
    Le style des vins a nettement progressé en passant de structures parfois rigides à  des vins bien plus harmonieux.
    Cette réussite s’explique aujourd’hui par une viticulture élitiste qui obéit aux principes très sains de la Biodynamie.




  • Château Phélan Ségur

    Saint Estèphe, Bordeaux

    Phélan Ségur a été constitué au début du XIXe siècle par un négociant irlandais installé à Bordeaux : Bernard Phelan.
    En 1985, Xavier Gardinier a acquis de la famille Dedon, le Château Phélan Ségur et le conduit aujourd’hui avec l’aide de ses trois fils : Thierry, Stéphane et Laurent.
    Le vignoble du Château Phélan Ségur s’étend sur la partie orientale de la commune de Saint-Estèphe, couvrant 90 hectares de vignes implantées sur un sol composé de galets et de graviers enrobés de sables argileux reposant sur un support calcaire. Les récoltes sont effectuées à  la main et le vin assemblé à  partir des cépages de Merlot à  47%, de Cabernet-Sauvignon à  51% et de Cabernet-Franc à  2%.



  • Domaine Parusso

    Piémont d’Italie

    Le Domaine Parusso est vieux de 4 générations, et possède une superbe propriété sur le vignoble de Montforte d’Alba. Le domaine exploite aujourd’hui 22ha et produit 4 Barolos différents. Chaque cru est isolé et vinifié séparément.
    Les vins de la commune de Montforte d’Alba naissent avec une élégance naturelle, un peu comme Chambolle-Musigny en Bourgogne.
    Leur grand cru Bussia est un des meilleurs Barolo du marché, imprimé par l’esprit de la vendange entière. Les barbera par contre, sont égrappés pour livrer des vins juteux et doué de beaucoup de panache.




  • Champagne Jacquesson

    Champagne

    Le style Jacquesson s’est affirmé depuis le début des années 90 et revendique clairement aujourd’hui le profil « vineux » et gastronomique de leurs vins. Cette maison a ainsi rejoint Bollinger, Krug, Gosset et d’autres auteurs indépendants de la champagne comme Selosse ou Egly-Ouriet, dans des choix de vinification sous-bois, des vins clairs pour accentuer les gammes aromatiques et gagner en complexité.
    Noix vertes, fruits secs, et curry léger sont souvent présents dans les cuvées, depuis le brut de la maison jusqu’aux grandes cuvées.
    Les temps de garde sur lattes prolongées et les dosages très faibles des cuvées offrent des équilibres virant entre tension minérale et volume de bouche.

  • Domaine de la Biscarelle

    Châteauneuf-du-Pape

    Le Domaine de la Biscarelle, situé entre Orange et Châteauneuf-du-Pape, est créé en 1984 par Gérard Bouyer. Ce descendant d’une grande famille de vignerons décide de fonder lui-même son propre domaine. À force de courage et labeur, il parvient à nouer d’étroits liens d’amitié avec les meilleurs négociants de la région.
    Une passion enseignée très tôt à  sa fille qui reprendra le domaine en 2009 avec son mari, Jérôme Greco, qui parviendra à positionner son domaine parmi les stars de l’appellation.
    Le domaine est actuellement composé de 22 hectares situés en partie sur l’appellation Côtes du Rhône et sur l’appellation Châteauneuf du Pape. Un prestigieux ensemble de terroir bien positionné au nord de l’appellation, là où le sol de galets roulés et d’argile orange offre une structure idyllique aux cépages de grenaches, mourvèdre, cinsault et autres... âgés en moyenne de plus de 40 à 80 ans !

  • Domaine de Vaccelli

    Corse

    Situé dans la vallée du Taravu aboutissant à Porto-Pollo, le vignoble Vaccelli fut créé par Roger Courrèges, le père du propriétaire. Les premières plantations ont été effectuées en coteaux en 1965, et Alain Courrèges a repris le domaine en 1974.
    Les cépages insulaires ont été privilégiés aux cépages français. Les vins sont vinifiés dans une cave en partie enfouie sous le granit, une situation qui assure une bonne conservation et un beau vieillissement.
    C’est le talentueux Gérard Courrèges qui depuis quelques millésimes affine les vins du domaine. Il est à l’origine de la conversion en bio du domaine.





  • Domaine Laurent Combier

    Crozes-Hermitage

    Cette propriété familiale de 25 ha a trouvé ses racines en vallée du Rhône septentrionale en 1936. Implanté au cœur de l’appellation Crozes-Hermitage, ce domaine a débuté avec 3 ha de vignes et 4 ha d’abricotiers. Il compte aujourd'hui 22 ha en production de Crozes-Hermitage.
    Fondée par le grand-père de Laurent, la propriété a développé deux passions : une pour la viticulture, l’autre pour l’arboriculture. Maurice Combier, le père de Laurent contracte une grave allergie à un produit phytosanitaire, ce qui orientera toute sa vie d’agriculteur. Son éthique du respect des sols et d’un terroir vivant le pousse ensuite à convertir le domaine en agriculture bio... Le domaine, aujourd’hui géré par Laurent est un modèle pour de nombreux viticulteurs. Chaque intervention à la vigne va dans le sens de l’excellence : sélection massale, travail des sols ajusté à un calendrier lunaire et de vie de la plante.




  • Domaine de la Taille aux Loups

    Montlouis sur Loire

    Jacky Blot est un autodidacte qui s’est installé en 1988 à Montlouis. Cet ancien négociant en vin a tout de suite compris le potentiel de son terroir et fut le premier à trancher avec les traditions de vinifications de la région.
    Grand amateur de Bourgogne, il s’est forgé un style qui se démarque au travers de sa cuvée Rémus par des vinifications en barriques, proche des méthodes bourguignonnes. Son travail va encore plus loin aujourd’hui avec un travail en « parcellaires» pour tirer l’essence de ses terroirs. Ses différents Clos : Venise, Mosny, Michet, font partie des vins incontournables de la région.


  • Domaine Georges Vernay

    Condrieu et Côte-Rôtie

    Trois générations ont ainsi construit la légende du domaine Georges Vernay, en perpétuant des rites séculaires dans le plus pur respect de la vigne et des hommes. Le domaine tente de définir, chaque année, l’expression du millésime dans ses vins, le plus finement possible, ne cessant d’innover pour aller toujours plus loin dans la qualité et la pureté d’expression des vins. La propriété a marqué l’histoire de la viticulture de la vallée du Rhône grâce au sauvetage de l’appellation Condrieu par Georges Vernay au début du siècle dernier, mais aussi par la reconnaissance internationale des Côte-Rôtie vinifiés par Christine Vernay aujourd’hui.


  • Porto Andresen

    Portugal

    Andresen est une maison familiale portugaise, fondée au milieu du 19e siècle par Joao Henrique Andresen (Suédois d’origine qui s’est ensuite naturalisé Portugais). Dotée d’un excellent patrimoine de vignes dans la vallée du Douro, Andresen s’inscrit comme une des meilleures marques de Porto. Les vieux colheita (tawny millésimé) et les vieux Porto blancs sont de véritables pépites et des spécialités de la maison. On trouve encore des vins de 1910 en vieillissement dans leurs chais de Villa Nova de Gaia.




  • Jean Michel Gérin

    Vallée du Rhône

    La Famille Gérin est installée à Ampuis depuis 6 générations. Le domaine « Jean-Michel Gérin » a été créé en 1983 et s’est lancé dans la production de Côte-Rôtie avec comme premier millésime 1987. Le succès des différentes cuvées fût immédiat et Jean-Michel Gérin est devenu en quelques millésimes seulement, une figure incontournable de la région. Extraits pendant les années 90, les vins sont aujourd’hui plus élégants et plus proches de l’expression du terroir. La vigne de Landonne plantée en 1995 a donné au départ des vins moins impressionnants que ceux des Grandes Places, mais au fur et à mesure des millésimes, la Landonne s’est distinguée dans la gamme.


  • Domaine du Monteillet

    Côtes du Rhône

    Le Domaine du Monteillet existe depuis le 18e siècle. Les ancêtres de Stéphane Montez ont développé le domaine et ont acquis des vignes en Condrieu, Côte-Rôtie et Saint-Joseph. Stéphane Montez gère aujourd’hui le domaine et propose des vins de grande précision aussi bons en blanc qu’en rouge. Les Condrieu sont toujours complexes, frais et élégants. Les rouges brillent aussi avec en tête, la « Cuvée du Papy » en Saint-Joseph, « Fortis et Grandes Places » en Côte-Rôtie.




  • Château De Fieuzal

    Pessac Léognan, Bordeaux

    La famille Fieuzal, propriétaire du château jusqu’en 1851, donna son nom au vignoble qui fut par la suite divisé en deux propriétés, Château de Fieuzal et Château Haut-Gardère. Reconstitué en 1995, le domaine couvre aujourd’hui quelque 75 hectares. Le Château de Fieuzal appartient depuis 2001 à Brenda et Lochlann Quinn, tous deux Irlandais et amoureux des vins français. Situé au cœur du berceau historique des vins de Bordeaux, le vignoble du Château de Fieuzal s’étend sur l’une des plus belles croupes graveleuses de l’appellation Pessac-Léognan. Reconnu notamment pour ses vins rouges, Château de Fieuzal est aussi réputé pour l’excellence de son second vin blanc l’Abeille de Fieuzal.

 

Avis clients

Manuel Peyrondet

Une sélection par Manuel Peyrondet

Meilleur Sommelier de France 2008
Meilleur Ouvrier de France 2011

« Comme tout passionné j’aime partager mes découvertes, mes coups de cœur. Cela a commencé en 2012 avec quelques amis à qui j’envoyais mes conseils de bouteilles à acheter, le reflet de 20 ans d’expérience dans la sommellerie ; puis ces mêmes amis m’ont demandé de créer un Club pour se constituer une cave exceptionnelle. Je les remercie pour cette aventure. »