Le verre universel n’existe pas ! Son choix dépend du niveau de concentration du vin, de sa structure aromatique et de son service. Toujours est-il que comme dit Manuel Peyrondet : on ne peut pas servir de grands vins sans grand verre. On vous en dit plus sur l’importance du verre à vin dans le service ?

Quel vin pour quel verre ? De l’importance du choix du verre à vin

Pour tout amateur de vin, le choix du verre à vin est d’une importance cruciale. En effet, bien plus qu’un objet au service de l’art de la table, il permet aussi de révéler toute l’expression du terroir d’un vin. En outre, on voit là l’identité des vins, le style du vigneron…

Choix du verre à vin : Un verre qui respecte la structure du vin

« L’ouverture du « buvant » du verre va déterminer précisément l’endroit où le vin va tomber sur la langue« , explique le sommelier Manuel Peyrondet. Ainsi, avec un buvant serré, on précipite le vin sur l’arrière des papilles, ce qui met en relief son acidité et ses tanins. « Ce type de buvant porte préjudice aux vins qui possèdent une structure acide prononcée car cela renforce encore plus ce trait de leur personnalité« , complète le sommelier.

Au contraire, un buvant plus large, au contraire, favorisera la circulation du vin dans le creux et sur les côtés de la langue. Le vin paraîtra plus mûr, rond et fruité. Il vous appartient donc de bien cerner le profil organoleptique de vos vins avant de les servir dans des verres à vin adaptés.

Souligner la concentration d’une cuvée avec votre verre à vin

La paraison du verre ; c’est-à-dire la hauteur de sa paroi, permet d’accentuer ou non la concentration du vin. « Certains vins d’Alsace de Loire ou de Chablis ; des secteurs un peu frais, ont besoin d’une paraison assez importante afin d’optimiser leur concentration. » A l’inverse, lorsque la concentration du vin est naturelle, comme c’est le cas pour les vins rouges de Provence, de Bordeaux ou de Châteauneuf-du-Pape, il est préférable d’avoir des paraisons basses et une chambre d’aération plus grande pour favoriser l’oxygénation du vin.

Le bon choix du verre à vin pour maîtriser le service de ses bouteilles

Le saviez-vous ? Un grand champagne s’apprécie plutôt dans un verre à vin qui permet de mettre en relief son bouquet et sa vinosité. Le but d’une flûte à champagne, outre son élégance, étant davantage sa capacité à respecter l’effervescence du champagne et à préserver sa température. Un dernier critère qui est essentiel dans le service des vins ! Car, attention, un verre trop grand favorise le réchauffement rapide du vin… Or, nous savons tous que boire un vin à température est essentiel. Cela permet d’apprécier au mieux votre cuvée.

Les marques de verre à vin

Chez Chais d’oeuvre, nous servons nos vins avec des verres Sydonios. Sydonios, c’est une marque française qui produit des verres à vins en cristal sans souffre. Ce verre à vin est fabriqué par des maîtres verriers en région Bohème.

De même, Manuel utilise beaucoup de verres Riedel de différentes collections, les verres Zalto qui décortiquent les vins de façon précise.

Sydonios, c’est un peu la meilleure équation entre tout ça. Précision, dimension technique, tout en gardant beaucoup de gourmandise. Ainsi, ce sont des vins que nous vous recommandons sans hésiter pour étoffer votre gamme !

Nous espérons que cet article « Conseils de dégustation » consacré au verre à vin vous aura plus. N’hésitez pas à consulter les autres articles Minute MOF. En outre, sachez que les verres Sydonios sont parfois en vente chez Chais d’oeuvre, club d’amateurs et passionnés de vin. 

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'oeuvre et du monde du vin. Offre du moment : Pour toute inscription, 3 mois à la carte membre offert !