Vendredi 24 janvier 2020, pour la première fois chez Chais d’oeuvre, nous avons organisé un comité de dégustation. Des membres de notre club ainsi que l’équipe au complet se sont réunis avec un but : celui de trouver les vins qui composeront vos prochains coffrets. Retour sur cette nouveauté, et conseils pour réussir une bonne dégustation. Si le principe de cette soirée vous plaît et si vous aimeriez participer au prochain comité, n’hésitez pas à nous contacter par mail !

Le comité de dégustation, une nouveauté Chais d’oeuvre

Pour la première fois chez Chais d’oeuvre, un comité de dégustation s’est réuni dans nos bureaux. En plus de Manuel Peyrondet et des membres de l’équipe, Nicolas de Rouyn, rédacteur en chef chez Bettane et Desseauve et d’autres Membres du club étaient présents. Le but de cette dégustation est de trouver une toute autre manière de sourcer nos vins. A travers cette dégustation à l’aveugle réside la volonté pour notre comité de s’affranchir de tout a priori.

D’habitude, Manuel déguste les vins seul ou en compagnie de Mathieu, avant de vous les proposer dans nos coffrets. Cette fois, nous étions plusieurs, de tout horizon et de tout niveau, afin d’exprimer nos ressentis. Pour ce comité, le seul mot d’ordre était le plaisir. Nous avons dégusté près d’une quarantaine de vins, de façon relativement rapide. Chacun des membres du comité donnait son avis sur le vin dégusté et une note était ensuite attribuée. Une nouvelle façon de faire qui semble avoir plu à toutes les personnes présentes ! Alors, si vous êtes membre du club et avez envie de participer au prochain comité de dégustation, contactez-nous ! 

Comment déguster un vin à l’aveugle ?

Chais d’oeuvre vous livre la méthode employée par le comité de dégustation pour cette soirée spéciale.  Pour ceux qui préféreraient avoir directement les explications de Manuel en vidéo, c’est avec cette Minute MOF ! Vous pouvez également nous suivre sur notre chaîne Youtube pour découvrir d’autres vidéos du même genre.

De notre côté, nous nous sommes surtout entourés des éléments essentiels à toute dégustation, à l’aveugle ou non :

  • Des crachoirs
  • De l’eau (eh oui, c’est important ! )
  • Un peu de nourriture, de notre côté du fromage doux, un peu de pain (cet aliment neutre est particulièrement plébiscité pour la dégustation) et de la charcuterie.
  • Des verres Sydonios adaptés

Pour commencer votre dégustation à l’aveugle, débuter par le visuel. En effet, la robe du vin peut vous donner des indices sur les cépages. Par exemple, pour les vins blancs, des nuances claires indiqueront sans doute un sauvignon blanc ou un chardonnay. Ensuite, la robe peut aussi vous donner des indices sur l’évolution du vin. Pour terminer sur l’aspect visuel, les larmes laissées ou non sur le verre pourront vous donner des idées sur la puissance et richesse du vin.

Deuxièmement vient la phase olfactive. Pour celle-ci, il vous faut planter le décor, essayer de se projeter, de faire confiance à ses repères aromatiques. En matière de vin, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est tout simplement d’entraîner vos sens, encore et encore. Personne ne devient professionnel sans déguster maintes et maintes fois. Le tout est d’entraîner votre odorat et votre palais.

Pour terminer, passez à la phase de la bouche, qui vous permettra de mesurer la texture, le relief, l’acidité (pour les blancs), les tanins (pour les rouges), le volume du vin.

En suivant ce système d’entonnoir, vous pourrez ainsi vous perfectionner à l’art de la dégustation à l’aveugle.

Envie de rejoindre le club et de participer à la prochaine soirée du comité de dégustation ?

Contactez-nous.

A bientôt,

L’équipe Chais d’oeuvre.

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

Inscrivez-vous gratuitement
Recevez des codes promotion pour les coffrets à venir