Si vous sortez tard d’une pièce de théâtre à Paris et que vous avez les crocs, poussez la porte de la jolie devanture bleue du Bon Georges. Vous y trouverez un bistrot qui a tout bon dans le 9ème arrondissement, et qui a soufflé sa 5é bougie.

Pourquoi nous aimons cette adresse chez Chais d’œuvre ? Suivez le guide !

 Un emplacement mythique

Situé à la place d’une ancienne trattoria du quartier des théâtres parisiens, l’emblématique Dell’Orto, le chef Loïc Lobet a su profiter de cet endroit stratégique, à l’angle des rues Saint Georges et D’Aumal pour attirer les fins gourmets du quartier. Dès l’entrée, la vigne et la glycine présentes sur le trottoir attisent déjà la curiosité. Mobilier rétro, grandes banquettes, grande ardoise murale en guise de menu, comptoir en chêne et vieux plancher accompagné d’un sol bicolore, le décor dans son jus de ce bistrot promet une ambiance de quartier à l’atmosphère très parisienne comme on les aime.

Des producteurs d’exception

Le Bon Georges vous assure des produits frais hors pair ! Loïc Lobet vous dégote des produits de saison remarquables auprès de producteurs locaux, également affichés à l’ardoise. Le veau de Corrèze de Benoît Enicolo est transformé en terrine maison, l’agneau de la ferme bio d’Emilie est servi en gigot et provient directement de l’île d’Yeu, le pain de campagne croustillant et moelleux est signé Landemaine. Pour donner plus de gourmandise au pain, vous pouvez le tartiner avec le beurre de Céline Deleu à Beaulencourt, dans le Pas-de-Calais. La tarte fine aux sardines fraîches de Méditerranée est garnie d’une compoté d’oignons nouveaux du roi des maraîchers Joel Thiébault. Les poissons proviennent de la poissonnerie Terroirs d’avenir, les fruits des Vergers Saint-Eustache et les cafés d’Hippolyte Courty à l’Arbre à café.

Côté desserts, le bistrot primant le goût de ses assiettes est également plein de gourmandise. Le croustillant aux maras des bois, à la rhubarbe et décoré d’un nuage de chantilly et le copieux baba au rhum grande réserve de la Barbade sont à tomber par terre !

La pièce maîtresse du Bon Georges : la viande de bœuf

Le produit phare du Bon Georges est incontestablement la viande de bœuf d’Alexandre Polmard, le boucher haute couture. Le Chef la décline de multiples façons. Amateurs de viande rouge, vous serez gâtés avec des viandes maturées sous vide, déclinées en pavé épais et servies bleues, travaillées en carpaccio au couteau, en steaks hachés… le paradis ! Le carpaccio, taillé au couteau et relevé de l’huile d’olive de Cédric Casanova, de copeaux de parmesan et de fleur de sel des salines de Millac en Vendée est d’ailleurs le plat signature de la Maison !

Ce bistrot parigot élégant a également tout bon au niveau de la conservation de sa sélection de produits car le chef n’a pas coutume de gâcher et c’est toujours appréciable. En effet, le suprême de volaille d’un midi aura peut-être laissé place à un remarquable ris de veau aux morilles le surlendemain. Et ça, on adore !

La carte des vins : plus de 1000 références

Et bien évidemment, vous pourrez accompagner ces superbes pièces de viande de fabuleux vins ! Les quatre sommeliers – Pierre Guignard, Guillaume Gay, Clément Pavy et Elise Esnouf qui ont fait leurs armes dans les plus grands établissements parisiens, se feront un plaisir de vous orienter face au « bottin » qu’est la carte des vins, reconnue comme l’une des plus belles de Paris. Cette belle sélection de vins de propriété, de la Bourgogne et de la Vallée du Rhône, en clair, s’étoffe sous la responsabilité de Pierre Guignard, choisissant des flacons aux prix raisonnables pour égayer vos savoureux plats ! Selon le fondateur du Bon Georges Benoît Duval-Arnould : « Le vin doit être l’égal de l’assiette ».

Informations utiles

Adresse : 45 Rue Saint-Georges, 75009 Paris

Téléphone : 01 48 78 40 30

Horaires : 

  • 12h15 – 14h30 puis 19h15 – 22h45 du lundi au vendredi
  • fermé le samedi
  • 19h – 22h le dimanche

Tarifs : formule déjeuner à 19 euros, plats entre 25 et 30 euros le soir

Conseil : réservation impérative

Le petit plus : dernière prise de commande à 23h45

Manuel s’y est rendu le 27 septembre dernier pour le tournage des vidéos de votre coffret du mois d’octobre !

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'œuvre et du monde du vin. Pour découvrir le Club, rendez-vous sur www.chaisdoeuvre.fr Devenez membre, l'accès est offert ! Bénéficiez ainsi de tous les avantages.