Le Mas Saint-Louis, ça vous dit quelque chose ? Certainement, si vous êtes membres de Chais d’œuvre, nous vous les avions déjà présentés en 2018 ! Vous devez sûrement vous rappeler du bouquet sur le noyau, la pivoine, et l’esprit très bourguignon des Châteauneuf de 2013… Sans oublier les prix angéliques de la propriété qui, sincèrement, sont imbattables ! 
A l’époque, nous vous parlions déjà du travail remarquable et du renouveau de ce domaine centenaire de l’appellation,  de ses vignes sur Sorgues qui pour certaines naissent sur sable, du style, résolument fin et évanescent… Un coup de cœur, qui d’ailleurs, avait tapé à l’époque dans l’œil de Michel Bettane, qui en faisait « sa révélation de l’année » 2015. 
Aujourd’hui,  nous vous emmenons à la rencontre de ce domaine qui va faire parler de lui d’ici quelques années !

 

L’appellation

Appellation mythique et reconnue dans le monde entier, Châteauneuf-du-Pape est le fleuron du patrimoine viticole de la vallée du Rhône méridionale. Vignoble qui connut son essor, dès le 14ème siècle,où les Hautes instances pontificales (encore eux !) s’installèrent à Avignon. Les vins de Châteauneuf seront dégustés jusqu’aux tables des Rois et dépassa même les frontières de l’Europe à la fin du 18ème pour être exportés à un tout nouveau venu : Les États-Unis d’Amérique bien sûr ! Couvrant 3 200 hectares, il englobe la totalité de la commune de Châteauneuf-du-Pape située à 15 km au nord d’Avignon, ainsi que quatre communes limitrophes possédant des Terroirs de même nature où l’on y produit une très grande majorité de nectar rouge (seulement 3% de vin blanc). Le Grenache Noir y est maître, auquel s’ajoute une palette de 12 autres cépages autorisés. La vigne occupe l’ancien lit du Rhône, terroir très cosmopolite composé d’argile, de calcaire et de sable souvent recouverts de ces fameux galets roulés. Le sol, tellement ingrat, semble lancer un véritable défi à la vigne où les galets chauffés à blanc par le soleil, secoués par le mistral, assourdis par les cigales et baignés du parfum de la garrigue, aide à réaliser combien ce vignoble est exceptionnel !

Histoire du Mas Saint-Louis.

Domaine familial constitué par Jean-Louis Geniest il y a plus de cent ans, en regroupant des terres familiales situées à proximité de l’ancienne route allant d’Avignon à Châteauneuf du Pape. Jean-Louis Geniest était issu d’une longue lignée de tonneliers-cordiers établie sur les bords du Rhône et connue depuis le XVIIIème siècle. Les tonneliers-cordiers réalisaient des foudres et barriques de contenances diverses ainsi que des cordages destinés à les arrimer sur les embarcations, pour la  » remonte  » du Rhône vers Lyon, la Bourgogne et Paris, effectuées à l’aide d’attelages de 30 chevaux en moyenne circulant sur les chemins de halage. Jean-Louis Geniest fit l’acquisition en 1909 de la Maison Vigneronne, au 28 avenue du Baron Le Roy, quartier du Clos à Châteauneuf du Pape, pour y vinifier les récoltes issues de ses parcelles situées autour du vieux « Mas Saint-Louis », il fit alors rebâtir les anciennes cuves de vinification qui s’y trouvaient ; cuves, qui rénovées périodiquement, sont toujours en service.

Puis lui succédèrent son fils Gabriel et son petit-fils Louis. Louis Geniest (1909-1990) eut à cœur d’amplifier l’œuvre du fondateur en acquérant de nouvelles parcelles de vignes, en regroupant certaines par de multiples échanges aboutissant ainsi à un magnifique Domaine homogène et harmonieux de plus de 30 hectares d’un seul tenant. Son action fut prolongée par son fils Jean, juriste éminent, docteur en Droit, et à présent, Monique Geniest, l’épouse de ce dernier, anime le Domaine, en privilégiant l’amélioration des sols et des cultures, ainsi que la modernisation des équipements. Le style est défini par la finesse que l’on prête aux sous-sols sablonneux de l’appellation. Les vendanges égrappées favorisent la lecture fruitée des grenaches qui pinotent après quelques années de cave.

 

Viticulture & vendanges au Mas

Les vendanges débutent en général en Septembre pour s’achever début Octobre, elles sont entièrement manuelles et respectent le niveau optimal de maturité de chaque cépage et de chaque parcelle. Le tri des grappes est effectué directement sur la parcelle lors de la cueillette, puis celles-ci sont immédiatement transportées au chai de vinification situé au cœur de Châteauneuf-du-Pape.

Vinfication

Les raisins sont égrappés et foulés avant d’être dirigés vers les cuves bâties traditionnelles, ce qui assure une meilleure maîtrise thermique lors des fermentations successives, alcooliques et malolactiques. La vinification privilégie des cuvaisons de longue durée, allant jusqu’à un mois, pour extraire le maximum de couleur et exprimer tous les arômes, par de multiples remontages et pigeages. Le Domaine a opté pour un élevage de longue durée, conduit autant que possible en foudres de chêne qui permettent d’obtenir des tannins et arômes fins et complexes dégageant tous les caractères originaux des Châteauneuf-du-Pape.

Nous espérons que cet article vous aura permis de découvrir ce domaine hyper prometteur de Châteauneuf-du-Pape ! N’hésitez pas à consulter nos articles dédiés aux autres grandes régions viticoles. Petite surprise du mois : un vin du Mas Saint-Louis est à retrouver dans le coffret En Route Vers Les Etoiles de décembre

Et pour avoir accès à toutes nos Ventes Flash et nos cours d’œnologie, il vous suffit de devenir membre du club.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Please complete the fields below: