Qu’est-ce qu’un cépage ? Commençons d’abord par une définition simple ! Un cépage est une variété de vigne qui permet de faire du vin. Chaque région possède des cépages spécifiques, et plusieurs régions vinicoles présentent des particularités. Au total, dans le monde, il existe plus de 6000 cépages ! En France, plus de 200 cépages sont autorisés pour la fabrication du vin. Chais d’oeuvre vous propose un petit guide pour reprendre les bases.

Comment différencier les cépages ?

S’il existe plus de 6000 cépages, il faut savoir que les raisins possèdent tous des caractéristiques particulières. D’abord, et c’est la base, ils n’ont pas le même goût. De même, ils diffèrent selon leur couleur et leur grosseur. Au niveau de la dégustation, on parle surtout de différences dans les composants aromatiques et le taux d’acidité des raisins.

Pour élaborer du vin rouge, on parle de cépage noir et de cépage blanc pour l’élaboration des vins blancs.  Quant au rosé, on utilise également des cépages noirs. Les Champagnes peuvent être élaborés à partir de cépages noirs (pinot noir, pinot meunier) comme de cépages blancs (chardonnay).

On peut élaborer des vins en monocépage, comme c’est le cas en Bourgogne avec le chardonnay et le pinot noir ou dans des régions du Nouveau Monde comme l’Australie. Cela permet d’identifier plus facilement les caractéristiques de tel ou tel cépage. On peut également également assemblages plusieurs cépages. Ce sont les vins dits d’assemblage. C’est notamment le cas de grandes appellations comme à Bordeaux ou à Châteauneuf-du-pape où jusqu’à 13 cépages sont autorisés !

Quels sont les différents cépages français ?

En France, il existe plus 200 cépages autorisés pour la fabrication du vin. Cependant, seulement 9 cépages représentent 65% du vignoble français !

Les cépages noirs principaux sont les suivants : merlot, grenache, pinot noir, cabernet sauvignon. 

Au niveau des principaux cépages blancs, on retrouve le sauvignon, le chardonnay et le chenin.

Les cépages principaux pour la fabrication de vin rouge

Merlot, le cépage du vignoble Bordelais

Le merlot est le cépage que l’on trouve le plus en France. Il représente 2/3 du vignoble Bordelais. Il donne des vins structurés, qui peuvent fournir d’excellents vins de garde. Au niveau de la dégustation, on retrouve des arômes de cerise, de prune et de feuille de menthe.

Grenache, le principal cépage de Châteauneuf-du-Pape

Comme nous vous le disions plus haut, la célèbre et prestigieuse appellation de Châteauneuf-du-Pape autorise 13 cépages dans sa fabrication. Cependant, le cépage principal est le grenache. Le grenache donne des vins charnus, aux arômes de fraise, framboise et caramel. Il est très présent dans les assemblages des vins du Languedoc.

Cabernet Sauvignon

Le cabernet sauvignon est l’un des cépages les plus répandus en France. Il est notamment très présent dans la région de Bordeaux en assemblage avec le merlot. On le trouve également en Loire, en Provence et dans le Languedoc. Le cabernet sauvignon donne des vins tanniques, charpentés et puissants. Il présente des arômes de mûre, de cassis et de poivron vert.

Pinot noir, la star de la Bourgogne

Le pinot noir est l’un des cépages principaux en Bourgogne. Il peut donner des vins de garde exceptionnels, de grande finesse. Il représente également 40% des cépages utilisés pour la fabrication du Champagne. Le pinot noir donne des vins avec peu de tanins et une faible intensité colorante. On retrouve des arômes extrêmement variés : fruits rouges (fraise, framboise, cerise), nuances végétales (feuilles mouillées, champignon), florales (iris, violette) ou animales (gibier, cuir).

Les principaux cépages utilisés pour la fabrication du vin blanc

Chardonnay

Le chardonnay est l’un des cépages les plus répandus au monde ! Venant de Bourgogne, c’est un cépage multifacette, avec des arômes très variés. On peut retrouver des arômes de fruits du verger (pommes, coings, pêche) mais aussi de fruits secs. On lui prête aussi souvent des notes de miel et de beurre. Le chardonnay est le cépage des blancs de blancs en Champagne, véritable star du vignoble !

Sauvignon blanc

Le sauvignon blanc donne des vins blancs généralement secs, avec des rendements plutôt faibles. Il présente des arômes assez florales, comme le chèvrefeuille, un côté herbacé et des arômes de citron. C’est également un cépage qui donne des vins pouvant offrir une jolie minéralité.

Chenin

Le chenin donne des vins blancs, secs, doux, mais aussi des vins effervescents! On le retrouve principalement dans la Vallée de la Loire. Les arômes présentés par le chenin sont les suivants : pomme golden coing et pêche.

Quelques caractéristiques des cépages selon les régions

Nous vous proposons maintenant quelques autres clés de lecture pour devenir incollable sur les régions françaises et leurs différents cépages !

On distingue les régions où les vins sont dits monocépages et les vins d’assemblage.

Les monocépages

Le vignoble d’Alsace est un vignoble qui produit des vins dits de cépage ou monocépage : riesling, gewurztraminer, sylvaner, pinot blanc, gris, noir muscat. Cela signifie que les vins d’Alsace sont non assemblés, à quelques exceptions près.

La Bourgogne produit également des vins en monocépage avec les célèbres pinot noir et le chardonnay. La région offre une extraordinaire diversité des sols et d’appellations. On y retrouve aussi des cépages très anciens comme le césar, dont nous vous avions parlé à la suite de la Masterclass « Bourgogne plus dénomination géographique. » C’est un cépage autochtone ou endémique de la région. Avec sa centaine d’appellations, elle est l’une des régions viticoles les plus complexes !

Si on reste dans l’est de la France, le Jura est un petite région viticole qui dispose de plusieurs cépages : savagnin – le cépage phare du Jura permettant de produire le célèbre vin jaune – et le chardonnay pour les blancs, le poulsard ou ploussard, le pinot noir et le trousseau pour les rouges.

Les vins d’assemblage

En Champagne, trois cépages principaux monopolisent l’aire d’appellation. Ce sont le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. D’autres cépages sont également autorisés, à savoir  le petit meslier, l’arbanne, le pinot blanc et le pinot gris. Cependant, ils ne représentent que 0,3% du vignoble.

Dans le Sud, on retrouve beaucoup de vins d’assemblage : Bordeaux avec son duo célèbre merlot-cabernet (sauvignon ou franc) mais aussi une pointe de petit-verdot, de malbec ou de carménère. Dans le Languedoc, les cépages sont nombreux : carignan, cinsault, mourvèdre, grenache, syrah, bourboulenc, clairette, grenache blanc, grenache gris, maccabeu, malvoisie, roussanne, marsanne, muscat blanc à petits grains.

Nous espérons que ce guide sur « Qu’est-ce qu’un cépage ? » vous aura aidé à y voir plus clairs ! Pour d’autres articles et vidéos de ce genre, ainsi que des conseils de dégustation, n’hésitez pas à consulter notre rubrique « Les bases du vin« . Si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaire. Et rejoignez le Club Chais d’oeuvre pour tout savoir sur le vin !

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'oeuvre et du monde du vin. Offre du moment : Pour toute inscription, 3 mois à la carte membre offert !