Pour le shooting de nos coffrets du mois de décembre, l’équipe de Chais d’œuvre s’est rendue dans le 12ème arrondissement de Paris, dans l‘iconique restaurant de la Gare de Lyon : Le Train Bleu. Retour sur une adresse à connaître absolument !

Lorsque l’on rentre pour la première fois au Train Bleu, on se croirait projetée dans les années  1900… Le charme de la Belle-Epoque a été conservé intacte dans ce lieu hors du temps. 

La Salle Dorée, la Salle Réjane, le Salon Tunisien et Algérien, les passages et leur décor sont d’ailleurs tous classées aux monuments historiques.

En cuisine, le chef Samir Balia , s’est associé au chef doublement étoilé Michel Rostang, pour imaginer des recettes inspirées de la cuisine française traditionnelle ainsi que des produits de saison et régionaux emblématiques de la ligne historique Paris-Lyon-Méditerranée. On y retrouve donc des plats emblématiques tels que le Gigot d’agneau de nos régions rôti, servi à la voiture de tranche, gratin dauphinois façon «Michel Rostang » ou encore le Baba bouchon, rhum arrangé aux agrumes, crème fouettée vanillée. Sans compter la prestigieuse carte des vins avec des appellations tel qu’Aloxe-Corton, Chablis 1er Cru, Croze-Hermitage ou encore Saint-Estèphe pour les amoureux de Bordeaux.

Le Restaurant propose des plats à la carte allant de 29€ à 49€, on trouve une jolie sélection d’entrées de 28€ à 35€ et de desserts à 18€. Vous pourrez aussi découvrir une sélection de menus dont le fameux « Menu du Train Bleu » en 7 séquences, possible en accords mets-vins avec un supplément de 25€.

En plus des 2 grandes salles classées où se trouve le restaurant, Le Train Bleu vous propose un espace bar, composé de plusieurs petits salons au décor luxueux.

Découvrez le plat en accord mets-vin avec un vin du coffret de décembre.

Pour le shooting, et pour aller avec le Châteauneuf-du-pape 2015 du Mas Saint-Louis présent dans votre coffret de décembre, le Chef Samir Balia nous avait préparé une des signatures du Train Bleu : Suprême de volaille jaune fermière, racines d’automne, jus crémé aux champignons des bois. Un accord sublime à chaque bouchée  !

 

 

 

 

 

Sur ce fameux Châteauneuf-du-Pape, voici l’avis de Manuel Peyrondet : « Ses tonalités d’olive, d’encens, sa légère évolution et ses touches de prunelles, sa finesse de traits… Tout m’a séduit dans cette bouteille, son caractère accompli, son ouverture, sa persistance, son prix… Une équation fabuleuse qui parlera forcément aux amateurs de grands vins prêts à boire et abordables ! Immense coup de cœur ! »

Un domaine à découvrir plus en détails dans notre article de blog ! Et découvrez ici tout ce qu’il faut savoir le domaine du Pinot Gris de votre coffret : je lis l’article.

Et pour commencer l’année du bon pied, découvrez toutes les pépites sélectionnées pour vous dans le coffret En Route Vers Les Étoiles de Janvier, à commander avant le 15 janvier! Rejoignez le club Chais d’œuvre pour ne rien manquer de nos offres !

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque semaine, recevez l'actualité du vin et du club Chais d'oeuvre !
Laissez-nous votre email.

S’abonner à la newsletter

abonnement à la newsletter chais d'oeuvre
Inscrivez-vous gratuitement
Chaque semaine, recevez les actualités de Chais d'œuvre et du monde du vin. Pour découvrir le Club, rendez-vous sur www.chaisdoeuvre.fr Devenez membre, l'accès est offert ! Bénéficiez ainsi de tous les avantages.